Nikki Asada et la lutte des classes

Portrait de SHKareshi
Actus proposée par SHKareshi
Le lun, 02/03/2015 - 17:03
Catégories : 

L'impressionnante Nikki Asada continue à mener de front de très nombreux projets ! Car tandis que "Navigatoria" s'est achevé il y a peu, la mangaka vient de début une nouvelle série. C'est en effet le week-end dernier qu'a débuté, dans les pages du magazine Aria (numéro d'avril), son nouveau shôjo manga : "Ôji ga watashi wo akiramenai !" ("Le prince ne me laisse pas tranquille !"). Une fois encore, la jeune artiste semble bien s'amuser puisqu'elle présente elle-même, sur son compte twitter, cette nouvelle série, comme suit : "Une histoire d'amour contrariée par des différences de classes sociales et qui commence… dans les toilettes !". Dit comme ça, forcément, ça intrigue. De manière plus explicite, l'héroïne de ce nouveau titre intègre une école réservée aux futures stars du pays. Alors qu'elle est, elle, plutôt issue d'un milieu défavorisé, son intégration n'est pas si simple. Mais un jour, alors qu'elle se rend aux toilettes (des filles), elle rencontre le président de l'association des élèves qui a, pour étrange et mauvaise habitude, de manger son repas de midi, caché dans les toilettes… Vous l'avez compris, une fois encore, la mangaka se joue avec humour des codes et des clichés du shôjo manga !

 

À noter qu'il y a peu de temps, on vous parlait également de l'adaption en anime (par Kyoto Animation) d'un ligth novel illustré par Nikki Asada. Eh bien, ce light novel va avoir prochainement (d'ici la fin de la semaine) un second tome de publié au Japon ! Pour le plaisir des yeux, en voici la couverture, avec en bonus, le trailer très sympathique de "Sound ! Euphonium" :

 

Le cinquième tome de "Bienvenue au club" a été publié en français le mois dernier, et le sixième est sur le point de partir à l'impression. Nikki Asada continuera à surprendre, grâce à la fraîcheur et la droiture de ses personnages.

  

Bienvenue au club

Une cupidon ratée qui ne rêve que d'amour, une binoclarde trop studieuse, un beau gosse travesti mais hétéro, et un otaku d'anime… Voilà les drôles de membre

ASADA Nikki

Née un 19 septembre, dans la préfecture de Shimane.

Après de nombreuses années dans le milieu du fanzinat, Nikki Asada lance profesionnellement sa carrière en 2008, avec une histoire courte intitulée Hatsukoi Cheers (dans le “Monthly Princess” d'Akita Shoten).

Commentaires (2)

Portrait de Marron

Ah, les mangas, c'est tout à fait logique des fois. Mais ça donne envie, surtout que Bienvenue au club est très bon, avec toujours des fins de tome qui donnent juste envie d'avoir tout de suite là maintenant la suite. Puis les dessins ont un style très agréable, ils se distinguent d'autres styles "shôjo" plus classiques. Le poster est d'ailleurs sublime (même s'il est toujours dans mon étagère, faute de place où le mettre... T_T)

(mais ça n'est pas bien, il y a des fautes de l'article : qu'a début, dit comme ça, issue, milieu défavorisé. J'ai trop l'habitude de relire des chapitres maintenant, je vois tout de suite les fautes :P)

Portrait de SHKareshi

(T_T C'est bien, il faut voir les fautes… Et il faut se relire aussi… Bref ^^;; )

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.