KAMATANI Yuhki

Yuhki Kamatani est un·e jeune auteur·e de la trentaine, et a déjà une très belle carrière. Ses premières œuvres, publiées chez Square Enix, ont très vite trouvé un fort écho. Les professionnels au Japon ne s'y sont pas trompés : Nabari fut très vite adapté en anime. Après la fin de son premier best-seller, l'artiste prend un véritable virage, en lançant une série au sein des pages du Morning Two : Shônen Note – Days of Evanescence, dans laquelle Kamatani se penche sur une de ses passions : les chœurs d'enfants, ce moment où, avant que les voix ne muent, les voix se rapprochent de celles des anges ? Après cela, Kamatani lance en parrallèle deux autres séries qui, une nouvelle fois, montre l'étendue de sa palette : Busshin no busshin, bien que pur shônen, se déroule dans un univers bouddique très pointu ; Éclat(s) d'âme, s'impose comme une œuvre très personnelle sur le quotidien des personnes LGBT au Japon. Cette diversité de styles, de genres, de sujets, n'est peut-être finalement pas si surprenante, quand on apprend alors que Kamatani est une personne X-gender. Parmi les artistes qui l'ont influencé·e : Tim Burton, Kenji Miyazawa, Ben Crowley ou même Michael Ende.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Entrez les caractères qui apparaissent dans l'image.

Les publications de KAMATANI Yuhki

Éclat(s) d'âme

« Deux jours avant les vacances d'été, je crois que... je suis mort ».

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.