Hausse de nos tarifs

Portrait de SHKareshi
Actus proposée par SHKareshi
Le ven, 08/12/2017 - 12:55
Catégories : 

Cela fait désormais quatre ans qu’Akata a fait le pari de devenir éditeur indépendant. Un pari d’autant plus risqué à une époque d’ultra-concurrence et alors que tout le monde parle de crise. Depuis, nous avons toujours essayé de proposer des ouvrages que nous estimons originaux et de qualité. Que ce soit à travers nos shôjo mangas, qui sortent du strict cadre de la romance, nos seinen mangas en miroir des problématiques sociétales, ou même l’improbable et inattendue collection « WTF?! », nous essayons de proposer des ouvrages qui représentent, à leur manière, un infime échantillon de la grande diversité éditoriale qui existe au Japon. Mais ce genre de démarche a un coût, et est synonyme d’une prise de risques constante. Des risques parfois payants (comme Ladyboy vs Yakuzas, l’île du désespoir, succès surprise de notre catalogue), d’autres fois beaucoup moins… La collection « Romans graphiques du monde », par exemple, très chère à fabriquer (couverture cartonnée, impression offset…), n’a pas du tout trouvé son public (certains ouvrages se sont vendus à moins de 500 exemplaires…). Aujourd’hui, si nous sommes très reconnaissants envers de tous ceux qui nous soutiennent, pour assurer notre avenir mais aussi pouvoir continuer à vous surprendre, nous sommes obligés de prendre la décision d’augmenter nos tarifs de vente au 1er janvier 2018, pour tous les nouveaux tomes à paraître.

Les formats « 112 x 178 mm » standard passeront à 6,99 euros (soit une augmentation de 4 centimes).

Les formats « 127 x 180 mm » standard passeront à 8,05 euros (soit une augmentation de 10 centimes).

Cette augmentation ira de pair avec la mise en place d’une grille tarifaire pour notre maison d’édition (dont les prix principaux sont ci-dessous), ce qui nous permettra d’ajuster les prixpour les titres aux paginations différentes (comme c’est le cas pour Ma vie dans le bois ou le tome 3 de Fullmetal Knight Chevalion, vendus moins cher, en raison d’une plus faible pagination).

AAA04 6,95 € / AAA05 6,99 € /AAA09 7,50 € / AAA10 7,55 € / AAA14 7,95 € / AAA15 8,05 €

Nous avons parfaitement conscience qu’une augmentation des tarifs est toujours très désagréable pour les lecteurs. Mais nous espérons que vous pourrez la comprendre. À noter que cette hausse ne concernera pas les anciens ouvrages, publiés avant 2018, qui resteront donc aux mêmes tarifs.

Commentaires (6)

Portrait de MesCapricesMangas

Pour 2018, je vais davantage les mettre en avant les titres de la collection "Roman Graphique du Monde".

Portrait de Anonyme

Ca va, ça reste une hausse très raisonnable :)

Portrait de Choi Dal Dal

Une petite augmentation pour continuer à nous faire voyager.

Portrait de Truc

Expliqué ainsi, la hausse paraît très compréhensible, et en plus elle est minime donc ça va :-) C'est pas ça qui me fera arrêter de suivre votre catalogue.
Dommage que la collection romans graphiques ne trouve pas son public. Peut-être qu'elle a été lancée trop tôt après votre prise d'indépendance ? Qu'il y a eu des carences de communication dessus ? A part sur certains sites spécialisés qui ont donné leur avis sur les sorties et relayé la venue des auteurs en France (celui de moi jardinier citadin, ceux de Mishima boys), j'ai l'impression de ne pas en avoir beaucoup entendu parler de cette collection. J'espère qu'elle trouvera un second souffle car elle est intéressante. D'ailleurs avez-vous des nouvelles de Mishima boys tome 2 ?

Portrait de Rossie

Honnêtement j'ai vu hausse des tarifs j'allais gueuler. Et après j'ai vu que les tarifs étaient franchement les mêmes et que c'est les mêmes que les autres éditeurs bah c'est pas grave du tout ! Vous inquiétez pas vous faites du bon travail

Portrait de severine

Pour ma part, je trouve que vos tomes une fois augmentés restent dans les prix du marché. C'est dommage que les romans graphiques ne se vendent pas bien vu leur qualité, mes chouchous dans votre catalogue sont L'argent du déshonneur et Mishima boys, puis Colère nucléaire et enfin Le bateau usine et La fillette au drapeaux blanc, ces deux derniers auraient largement mérités un grand format. En ce qui concerne les 500 exemplaires, je ne suis pas sûre que Imho ou Lézard noir les dépassent sur leurs éditions cartonnées prestige, mais ce n'est pas parce que ça ne touche pas un large public comme les Shôjo ou Shônen que c'est inutile. Cela contribue à donner une image, plus qualitative des maisons d'éditions concernées.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

© 2017 AKATA. Tous droits réservés.